Vous êtes ici :

Le mot du président du Lab'S Nicolas Sauvage

Mes chers confrères,

A notre assemblée générale du 28 mai dernier, vous avez élu un nouveau conseil d’administration. Celui-ci m’a élu président. C’est donc en cette qualité que je m’adresse à vous tous.

Je tiens d’abord à vous dire combien je me sens honoré et obligé, par votre confiance. Je m’efforcerai d’être à la hauteur de vos attentes, pour les 3 années à venir.

La tradition attend un discours épidictique du nouveau président à l’endroit de son prédécesseur. Je m’y soumets non par tradition, mais par amitié. Le mandat de Nicolas Dalmayrac avait commencé avec panache à Budapest. Il l’avait poursuivi par un très beau séminaire annuel à Montpellier. Les participants en ont tous gardé d’excellents souvenirs. Son dynamisme et sa faconde, son humour et son sourire, nous donnaient à tous le sentiment d’une association renaissante. Enfin, le collectif des administrateurs donnait du fruit. Les réunions du conseil se déroulaient avec rythme. La présence aux réunions, de tous les administrateurs, témoignait de leur enthousiasme. Le dialogue reprenait avec Secib. Ses dirigeants nous écoutaient et progressaient dans le service aux utilisateurs. Milan promettait d’être le point d’orgue d’un Lab’s innovant et présent, bien à sa place aux côtés de Secib.  La crise sanitaire a tout dévasté. Certains de nos cabinets en ont été très impactés. D’autres s’en sont bien sortis. Certains de nos confrères ont disparu, d’autres ont perdu des amis ou parents. Côté Lab’s, Nicolas Dalmayrac a vu sa fin de mandat partir en poussière. Le séminaire de Milan a dû être annulé et reporté. Les réunions du conseil se sont espacées. Chacun, et c’est normal, se concentrait sur les urgences de son cabinet. Notre ancien président n’a même pas pu faire un discours de sortie, un bilan de fin de mandat, devant vous. A l’assemblée du 28 mai, nous étions tous en ligne, et peu nombreux.

Comme il est grand et généreux, il a offert de continuer à donner son temps au Lab’s. Nous l’en remercions chaleureusement. Il sera président d’honneur-vice président à mes côtés. Il a toute sa place dans le conseil d’administration.

Pour ma part, je suis conscient du travail à accomplir. Et c’est pour cela que j’ai muri le présent message. Je ne voulais pas m’exprimer dès le 29 mai, à la hâte.

Notre association a souffert, du fait de la crise. Beaucoup de membres n’ont pas renouvelé leur adhésion. Il m’incombe de relancer cette association, pour poursuivre l’œuvre commencée depuis 2008. L’expansion du nombre de membres doit être notre objectif. Elle pourrait passer par un challenge offert aux commerciaux Secib et à vous tous, membres du Lab’s (réduction de la cotisation en cas de parrainage d’un nouveau membre). Plus de membres donne plus de poids, dans les rapports avec Secib. Mais surtout, les nouveaux membres enrichissent notre intelligence collective. Les défis pour notre profession sont considérables. Les relever ne sera pas de tout repos. Nous devons nous appuyer les uns sur les autres, dans le Lab’s et sur la force de Neo/Expert/Air pour nous en sortir au mieux.

Bien sûr, la tradition des mini-formations et webinar-bonnes pratiques sera conservée. Nous aimerions faire agréer le Lab’s comme organisme de formation et comme formation CNB. L’idée serait de bénéficier du financement de la formation professionnelle pour les salariés, et du FIFPL pour les avocats. Et peut-être pourrions-nous arriver à inclure cela dans les obligations de formation des confrères.

Le séminaire annuel doit être repensé. Celui de Milan se tiendra en mars 2022. Mais j’anticipe quelques rebonds de la crise sanitaire et quelques nouvelles restrictions de voyages internationaux. Or, notre programmation nécessite des réservations à 18 voire 24 mois de distance. L’avenir est plus incertain qu’avant mars 2020. Il faudra s’y adapter.

Un travail devrait être fait sur les trames / matrices / actions liées. On pourrait imaginer de constituer le Lab’s en une communauté partageant son savoir gratuitement. Devenir adhérent donnerait accès à cet actif collectif. Cela aiderait à l’adhésion de nouveaux membres et au retour des anciens.

La compliance RGPD est un sujet de préoccupation pour beaucoup d’entre vous. Qui mieux que le Lab’s pourrait agir sur ce sujet au bénéfice de tous les membres ? Il nous faudra pousser Secib sur ces sujets, vers plus de professionnalisme et de rigueur.

Le CRM, acronyme encore mystérieux pour certains, est l’avenir du métier. Le Lab’s a developpé un produit en ce sens sous Néo. La coopération avec Secib doit maintenant déboucher sur une concertation concrète et utile à tous.

Le service client est un atout majeur de Secib. Mais les statistiques réelles de satisfaction demeurent inconnues. Pourtant le meilleur interlocuteur de Secib, pour cela, est le Lab’s. Je vais proposer à Secib un dialogue renforcé avec les membres du Lab’s (diffusion des statistiques, zone spéciale ouverte pour les commentaires, etc). Tous les membres en bénéficieront et pas juste le conseil d’administration. Une sorte de service donné en retour aux membres, pour les remercier de rester impliqués en adhérant.

Je crois aussi à une transparence dans le traitement de nos questions/suggestions d’évolution/requêtes. Le suivi de leur traitement s’apparente aujourd’hui à une boite noire, sans fond. La feuille de route des développements (roadmap) devrait être partagée. Pour des raisons de confidentialité, la roadmap pourrait n’être présentée qu’au seul conseil d’administration du Lab’s. Et celui-ci pousserait en avant par priorité, les demandes d’évolution de nos membres.

Parce que l’intelligence collective est un outil puissant, il nous faut mettre en place une boîte à idées. Il faudra la traiter, et extraire les plus pertinentes des idées, pour les rendre concrètes. Je demanderai à Secib l’engagement de prendre en charge quelques unes de ces idées, chaque année.

J’aborderai très vite d’autres sujets avec Secib : les astreintes pour un service 24h/24 7/7, la pré-selection de sous-traitants pour les parcs d’imprimantes / scanners (dont Secib ne veut pas s’occuper). Et ceux que vous me suggérerez.

Avec votre soutien à tous, vos idées, vos suggestions, le conseil d’administration et moi-même allons nous efforcer de donner vie à tous ces projets.

Bon été à tous.

Nicolas Sauvage, Président du Lab’S

L'IMPORTANCE DU PARTENARIAT AVEC LE LAB'S SELON SECIB

Hugues GALAMBRUN - Directeur Général SECIB

Le Lab'S est pour SECIB un partenaire essentiel sur le plan affectif comme sur le plan de la Recherche et du Développement. Non pas qu'il permette de « révolutionner » les pratiques des logiciels SECIB pour l'ensemble de nos clients, mais parce qu'il est le reflet des changements culturels très forts opérés depuis plusieurs mois par chaque cabinet à l'égard de  l'informatique.
D'un "mal nécessaire", l'informatique de gestion est devenue, pour les avocats, un moyen indispensable de développement de leur structure d'exercice. 

La vocation de SECIB est d'abord de créer avec les cabinets d'avocats qu'elle équipe, une vraie relation de partenariat. L'informatique est un des seuls outils de production d'un cabinet. Il est alors primordial que chacun de vous, puisse alors, avoir face à lui, non pas un simple fournisseur, mais un interlocuteur informatique fiable et structuré.

Cette notion de partenariat va de pair avec celle de confiance entre les cabinets du Lab's et notre société. Et c'est ce lien essentiel pour progresser mutuellement que le Lab's va pouvoir aider à tisser.


 
C'est cette envie commune de progresser qui est au cœur de nos relations : Les cabinets dans l'utilisation du logiciel SECIB, notre société dans les offres de produits et de services susceptibles d'améliorer de façon continue la productivité et la compétitivité des cabinets adhérents.

A l'aube des transformations inévitables qu'est en train de connaître la profession d'avocat avec l'arrivée de profils de juristes différents et de la dématérialisation des procédures autour du RPVA & E-Barreau, il nous  parait essentiel d'être une société de services informatiques en éveil  permanent sur les dernières évolutions technologiques mais aussi, et  surtout, à l'écoute des besoins réels de la profession.

En cela, le LAB'S est sans aucun doute un aiguilleur très fort des attentes de chacun des cabinets.

Il nous permet de relever ensemble les défis technologiques à venir !"
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.